C’est un personnage romanesque, une vraie figure de la Roumanie contemporaine. La Reine Marie de Roumanie , épouse de Ferdinand de Roumanie, petite fille à la fois de la Reine Victoria et du Tsar Alexandre II de Russie a réussi à se faire un prénom : engagée aux côtés de la résistance roumaine pendant la première guerre, elle fut aussi mécène, promotrice de l’Art Nouveau en Roumanie, designer, peintre…
Dès le 13 avril, au Palais du Tau – Reims une exposition exceptionnelle consacrée à la Reine Marie présente des trésors choisis parmi les regalia, couronnes, manteaux de sacre, joyaux, pièces d’orfèvrerie, vêtements d’apparat, manuscrits prêtés par le musée d’histoire de la Roumanie à Bucarest.
Des ensembles mobiliers dessinées par la Reine pour le palais Cotroceni de Bucarest et le château Pelisor de Sinaia sortiront des collections du musée Peles de Sinaia.

Marie de Roumanie, reine et artiste
Expoziția Marie de Roumanie, reine et artiste la Reims, Franța